Duke en 10 albums



Ce site s’adresse aussi bien aux mordus du Duke qu’aux novices et pour ceux qui ne seraient pas atteint d’ellingtomania aigüe, près à amasser toute l'œuvre du maitre, voici une sélection de disques basée sur une sensibilité personnelle qui tente de donner en dix albums un panorama de l'univers ellingtonnien.


THE CHRONOLOGICAL DUKE ELLINGTON 1927 - 1928
(CLASSICS) 1927-28
Pour découvrir la période "jungle" ! Les premiers chef-d'oeuvres d'Ellington : Creole love call, Black and tan fantasy et East Saint-Louis toodle-Oo.
KO-KO
(DREYFUS JAZZ) 1940
Période à la fois charnière et riche en créativité. La présence du bassiste Jimmy Blanton n'y est pas étrangère. Que de l'exellent sur ce CD, rien n'est à jeter.
THE CHRONOLOGICAL DUKE ELLINGTON 1947 - 1948
(CLASSICS) 1947-48
Pour On the turquoise cloud, Liberian suite.
MASTERPIECES
(CBS) 1950
Ellington transforme certains de ses standards en purs joyaux longue durée.
ELLINGTON UPTOWN
(CBS) 1951-52
Le chaînon manquant entre jazz classique et jazz moderne !
LIVE AT NEWPORT 1958 - Complete Edition
(COLUMBIA) 1958
Le choix aurait pu aussi se porter sur NEWPORT 56 pour la prestation de Paul Gonsalves sur Diminuendo and crescendo in blue, mais cette cuvée 1958 restituée par un orchestre en pleine forme fourmille de moments jubilatoires.
BACK TO BACK
(VERVE) 1959
Du blues, rien que du blues... servi par un des principaux solistes de l'orchestre : Johnny Hodges.
AND JOHN COLTRANE
(IMPULSE) 1962
Deux maîtres se rencontrent. Coltrane respecteux, Ellington attentif !
FAR EAST SUITE
(RCA) 1966
Une suite pleine de couleurs et d'ambiances pour découvrir que Duke Ellington c'est aussi autre chose que des standards.
THIS ONE'S FOR BLANTON
(PABLO) 1972
L'album le plus intime d'Ellington, en duo avec Ray Brown.