Albums autres divers


Participations - Rencontres


Sathima Bea BENJAMIN : A MORNING IN PARIS
(CD ENJA / ENJ 9309 2)

1963


Darn that dream / I got it bad and that ain't good / I could write a book / I should care / Spring will be a little late this year / Solitude / The man I love / Your love has faded / I'm glad there is you / Soon / Lover man / A nightingal sang in Berkeley Square.

Sathima Bea Benjamin est la femme d'Abdullah Ibrahim (Dollar Brand). Duke Ellington lança leur carrière à tous deux lorsqu'il les découvrit en 1963. Il produisit ce premier album de la chanteuse et s'installa même au piano pour l'accompagner dans I got it bad and that ain't good et Solitude. Les autres morceaux ne sont pas du répertoire d'Ellington.

Dollar BRAND : DUKE ELLINGTON PRESENTS THE DOLLAR BRAND TRIO
(30 cm REPRISE / RS 6111)

Février 1963



Ce disque ne comporte aucun morceau du répertoire ellingtonien mais a été produit par le Duke !

Stan GETZ : LIVE... FROM 1952 TO 1955
(CD DISTART / LS2 911)

New York - 9 février 1953 (pour un titre)



Stan Getz interprète un titre, accompagné par l'Orchestre de Duke Ellington : I got it bad and that ain't good.

Thelonious MONK : UNISSUED LIVE AT NEWPORT 1958-59
(CD GAMBIT RECORDS / 69299) Europe

Newport Jazz Festival - 8 juillet 1962 (pour les 3 plages concernées)
Thelonious Monk (p) avec le Duke Ellington Orchestra


Announcement by Duke Ellington / Monk's dream / Ba-lue-bolivar-ba-lues-are.

Les autres titres de l'album sont interprêtés par Monk avec son trio ou son quartet.

Boris VIAN : INEDITS RADIO
(CD INA - Mémoire Vive / IMV 050)

R.T.F., Paris - 9 avril 1950



RENCONTRE AVEC DUKE ELLINGTON : Boris Vian interview Duke Ellington à la radio, en compagnie du journaliste Pierre Le Roux et de Maurice Culaz dans le rôle du traducteur (4 mn 50).

Autre

DUKE ELLINGTON CHRISTMAS
(CD LASERLIGHT / 32 808)

I'll be home for Christmas / Winter wonderland / Jingle bells - Silver bells / White Christmas / Auld lang syne / Santa Claus is coming to town / Sleight ride / It's beginning to look a lot like Christmas / The Christmas song / Take the A train.


En fait le seul titre interprété par l'orchestre d'Ellington est celui qui n'a rien à voir avec Christmas : Take the A train !
Reste l'emballage rigolo, mais trompeur. Ce CD n'est pas comptabilisé dans l'index.