DUKE ON THE WEB !

Studio


Années 60

NUTCRACKER SUITE / PEER GYNT SUITE Nos 1 AND 2
(30 cm COLUMBIA / 32 16 0252)

Mai et juin 1960


Nutcracker suite : Overture - Toot toot tootie toot (Dance of the reed-pipes) - Peanut brittle brigade (March) - Sugar rum cherry (Dance of the sugar-plum fairy) - Entr'acte - The Volga vouty (Russian dance) - Chinoiserie (Chinese dance) - Dance of the floreadores (Waltz of the flowers) - Arabesque cookie (Arabian dance).
Peer Gynt suite n°s 1 and 2 (selections) : Morning mood (1) - In the hall of the mountain king (1) - Solvejg's song (2) - Ase's death (1) - Anitra's dance (1).

PIANO IN THE BACKGROUND
(30 cm CBS / 84418) France

Mai et juin 1960 (mars pour la dernière piste bonus)


Happy-go-lucky local / What am I here for / Kinda dukish - Rockin' in rhythm / Perdido / I'm beginning to see the light / Midriff / It don't mean a thing / Main steam / Take the A train.

Bonus CD : Lullaby of Birdland / The wailer / Dreamy sort of thing / Lullaby of Birdland (alternate) / Harlem air shaft.

Après la résurrection de l'orchestre au festival de Newport en 1956 et la pléiade de superbes concerts pendant l'année 1958, viennent les années 60 qui seront prolifiques en enregistrements et en rencontres, pleins de vitalité . Cet album en est l'illustration, où l'orchestre, soutenu par cet incroyable drumming de Sam Woodyard, déborde de tonus. De magnifiques arrangements contrebalancent une musique peut-être un peu trop sage. Même les chorus de Paul Gonsalves ou Johnny Hodges ne s'envolent pas vraiment. Cette énième version de Take the A train n'apporte rien de nouveau, mais Perdido, Midriff et It don't mean a thing sont des petits bijoux.

UNKNOW SESSION
(30 cm CBS / 82 819)

Hollywood - 14 juillet 1960


Everything but you / Black beauty / All too soon / Something to live for / Mood indigo / Creole blues / Don't you know I care (or Don't you care I know) / A flower is a lonesome thing / Mighty like the blues / Tonight I shall sleep / Dual highway / Blues.

PEER GYNT SUITE Nos 1 AND 2 / SUITE THURSDAY
(CD COLUMBIA / COL 472354 2)

Hollywood - juin et octobre 1960


Peer Gynt suite n°s 1 and 2 (selections) : Morning mood (1) - In the hall of the mountain king (1) - Solvejg's song (2) - Ase's death (1) - Anitra's dance (1)
Suite thursday : Misfit blues - Schwiphti - Zweet zurzday - Lay-by.

Tout comme Shostakovich s’était approprié Tea for two, Ellington s’approprie certaines œuvres du répertoire classique. Il mélange ici des extraits des deux suites Peer Gynt d’Edvard Grieg pour en faire naître une nouvelle, souple, rafraîchissante et homogène, que la clarinette de Jimmy Hamilton, sollicitée à maintes reprises, colore sublimement. Tout le charme de Suite Thursday, dûe aux talents combinés du Duke et de Billy Strayhorn, repose sur un travail méticuleux d’arrangements et d’alliages sonores. Cette pièce pratiquement exempte d’improvisations offre néanmoins de délicates interventions de Ray Nance au violon (archet et pizzicato) sur Lay-by.

THREE SUITES
(CD COLUMBIA / CK 46825)

mai, juin et octobre 1960


NUTCKRAKER SUITE : Overture - Toot toot tootie toot (Dance of the reed-pipes) - Peanut brittle brigade (March) - Sugar rum cherry (Dance of the sugar-plum fairy) - Entr'acte - The Volga vouty (Russian dance) - Chinoiserie (Chinese dance) - Dance of the floreadores (Waltz of the flowers) - Arabesque cookie (Arabian dance)
PEER GYNT SUITE n°s 1 and 2 (selections) : Morning mood (1) - In the hall of the mountain king (1) - Solvejg's song (2) - Ase's death (1) - Anitra's dance (1)
SUITE THURSDAY : Misfit blues - Schwiphti - Zweet zurzday - Lay-by.

PARIS BLUES - Original soundtrack
(CD RYKO / RCD 10 713)

1961


Take the A train / You know something ? (dialogue) / Battle royal / Bird jungle / What's Paris blues ? (dialogue) / Mood indigo / Autumnal suite / Nite / Wild man moore / Paris stairs / I wasn't shopping (dialogue) / Guitar amour / A return reservation (dialogue) / Paris blues.

Duke Ellington a composé la bande originale de ce film. Le personnel n'est pas crédité si ce n'est Louis Armstrong qui apparaît en "guest star". Nous pouvons remarquer également Moustache (batterie) et Serge Reggiani (guitare) dans le film. Les plages les plus interressantes sont celles composées spécifiquement pour le film : Bird jungle (rythme de samba), Autumnal suite, Nite (ces deux dernières contenant un magnifique travail d'alliages sonores entre flûtes, anches et trombones), Paris stairs et Paris blues. Une bien belle B.O.

PIANO IN THE FOREGROUND
(30 cm CBS / 84419)

1er et 2 mars 1961 (20 mars et 10 octobre 1957 pour les bonus)

Les bonus CD sont inclus dans "DUKE 56/62 volume 1 - Jazzothèque"


I can't get started / Con-go / Body and soul / Blues for Jerry / Fontainebleau Forest / Summertime / It's bad to be forgotten / A hundred dreams ago / So / Searning (Pleading or love) / Sprintime in Africa.

Bonus CD : All the things you are (2 prises) / Improvisation n° 1 / Improvisation n° 2 / Improvisation n° 3 / Improvisation n° 4.

Duke ELLINGTON & Louis ARMSTRONG : THE GREAT REUNION
(double 30 cm ROULETTE / SLVLXR 505) France

New York - 3 et 4 avril 1961


Disque 1 : It don't mean a thing / Solitude / Don't get around much anymore / I'm beginning to see the light / Just squeeze me / I got it bad and that ain't good / Azalea.

Disuqe 2 : Duke's place / I'm just a lucky so and so / Cotton tail / Mood indigo / Do nothin' till you hear from me / The beautiful american / Black and tan fantasy / Drop me hop in Harlem / The mooche / In a mellowtone.

Pour cette grande rencontre, Duke se contente de prendre la place du pianiste dans la formation de Louis Armstrong en amenant son répertoire que son partenaire s’approprie avec bonheur. Dans cette période féconde en rencontres (John Coltrane, Charles Mingus…) et expériences diverses pour Ellington, cette session fait figure de récréation. Les interventions de Barney Bigard (clarinette) et Trummy Young (trombone), en solo ou en contre-chant, sont toujours fraîches et chaleureuses. Ce disque donne une grande leçon de simplicité et de spontanéité.

Duke ELLINGTON & Louis ARMSTRONG :
THE MAKING OF THE GREAT SUMMIT

(CD ROULETTE JAZZ / 24548 2)

New York - 3 et 4 avril 1961


In a mellow tone : Warm-up - take one complete / I'm beginning to see the light : take 1, false start - take 4, two false starts - take 5 complete - take 6, conservation, alse start - take 7, long false start / Do nothin' 'till you hear from me : take 1 : rehearsal, working out arrangement - take 2, discussion, complete - take 3, false start / Don't get around much anymore : take 2, breakdown - take 3, breakdown - take 4, discussion, false start - take 5 complete - discussion and rehearsal of ending / Duke's place : take 5, Luckey Roberts intro, complete / Drop me off in Harlem : take 2 complete / I'm just a lucky so and so : conversation - take 1, false start - take 2 : complete take, discussion / Azalea : take 8, discussion, false start - take 9, false start - take 10, complete in two sections / Black and tan fantasy : take 3, false start - conversation leading to take 4 - take 5, false sart - take 6 complete / Band discussion on Cottontail.

FIRST TIME - THE COUNT MEETS THE DUKE
(30 cm COLUMBIA / CS 8515)

Juillet 1961
Duke Ellington Orchestra & Count Basie Orchestra


Battle royal / To you / Take the A train / Until I met you / Wild man / Segue in C / B D B / Jumpin' at the woodside.

BATTLE ROYAL - the Duke meets the Count
GIANT JAZZ GALLERY

(30 cm PHILIPS / 47 106)

Identique à l'album précédent


BATTLE ROYAL
(CD MASTERWORKS / 21 321) Europe

Identique à l'album précédent avec bonus

( a ) Duke Ellington Orchestra and Count Basie Orchestra
( b ) Count Basie and his Orchestra (1954 à 1959)
( c ) Duke Ellington and his Orchestra (live - 1958)
( d ) Duke Ellington (Paris blues soundtrack - 1960)



( a ) Battle royal / To you / Take the A train / Corner pocket (Until I met you) / Wild man (Wild man moore) / Segue in C / B D B / Jumpin' at the woodside / One more once / Blues in hoss' flat (Blues in Frankie's flat).
( b ) Perdido / What am I here for ? / I'm beginning to see the light / In a mellow tone.
( c ) One o'clock jump.
( d ) Wild man moore / Battle royal.

La séance de BATTLE ROYAL compte 2 morceaux supplémentaires : Wild man moore et Blues in hoss' flat. Nous retrouvons ensuite Count Basie interprétant 4 morceaux du Duke, puis le Duke interprétant le grand succès du Count : One o'clock jump. Le CD se termine par les versions originales de 2 morceaux, extraits de la B.O. de PARIS BLUES, qui ont été repris pour cette rencontre.

THE GIRL'S SUITE AND THE PERFUME SUITE
(30 cm CBS / 85933)

Los Angeles et New York
PERFUME SUITE : 2 et 9 décembre 1957
GIRL'S SUITE : 19 et 20 septembre 1961


THE GIRL'S SUITE : Girls / Mahalia / Peg o'my heart / Sweet Adeline / Juanita / Sylvia / Lena / Dinah / Clementine / Diane. THE PERFUME SUITE : Under the balcony / Strange feeling / Dancers in love / Coloratura.

PRIMPING FOR THE PROM (Aimez-vous le jazz n° 11)
(30 cm CBS / 62 993) Pays-Bas

1947 à 1962


Primping for the prom / B sharp Boston / Cop out / Walkin' and singin' the blues / Suburban beauty / Jingle bells / Asphalt jungle twist / Snibor / I can't believe that you're in love with me / Progressive gavotte / Boogie bop blues.

ALL AMERICAN IN JAZZ
(30 cm CBS / 84 308)

2 au 23 janvier 1962


Back to school / I've just seen her (As nobody else has seen her) / Which way ? / If I were you / Once upon a time / Night life / Our children / I couldn't have done it alone / We speak the same language / What a country !

Duke Ellington revisite les succès de Broadway à sa manière. Les orchestrations sont resplendissantes. La minutie apportée aux contrastes entre les différents timbres des instruments est remarquable ; un tel travail ne peut se comparer qu'à du Quincy Jones ou du Gil Evans. Savourez Once upon a time (dans lequel Sam Wodyard tambourine sur ses toms à mains nues).


FEATURING PAUL GONSALVES
(CD FANTASY / 98 547)

New York - 1er mai 1962


C jam blues / Take the A train / Happy-go-lucky local / Jam with Sam / Caravan / Just a-sittin' and a-rockin' / Paris blues / Ready, go.

Un grand orchestre au complet, mais qui laisse la vedette à Paul Gonsalves d'un bout à l'autre. Une occasion de découvrir sans retenue un magnifique saxophoniste ténor qui improvise longuement tantôt avec suavité, tantôt avec fougue.

MIDNIGHT IN PARIS
(30 cm COLUMBIA CL 1907) Etats-Unis

30, 31 janvier, 21 et 26 juin 1962


Under Paris skies / I wish you love / Mademoiselle de Paris / Comme ci, comme ça / Speak to me of love / A midnight in Paris / (All of a sudden) My heart sings / Guitar amour / The petite waltz / Paris blues / Javapachacha (Apache) / No regrets / The river Seine.

MAGENTA HAZE
(30 cm BLACK LION / BLM 52 011)

1958 au 3 juillet 1962 (+ dates incertaines en 1963 et 1966)


Feeling of jazz / Magenta haze / Dancers in love / I'm gonna go fishin' / Rockin' in rhythm / Mr. Gentle and Mr. Cool / Smada / Jump for joy / Things ain't what they used to be.

THE FEELING OF JAZZ
(CD BLACK LION / BLCD 760123) Allemagne

( a ) Bells Studio, New York - 13 février 1962
( b ) Bells Studio, New York - 24 may 1962
( c ) Bells Studio, New York - 3 juillet 1962


( a ) Taffy twist / ( b ) Flirtibird / Smada / What am I here for ? / Take the A train / I'm gonna go fishin' / Boo-dah / Black and tan fantasy / ( c ) The feeling of jazz / Jump for joy / I let a song go out of my heart - Don't get around much anymore.

Quand je vous aurai dit que la musique est souple, aérée et tonique d’un bout à l’autre, que le son est superbe et que les chorus pétillent comme du champagne, vous aurez compris tout le bien que je pense de cet album. Black and tan fantasy réussit encore à nous surprendre après 35 ans (Billy Strayhorn jouerait-il du cymbalum dedans ?), The feeling of jazz est la sobriété et l'élégance mêmes. Ray Nance est particulièrement mis en valeur, puisqu’il est le soliste de quatre pièces et le vocaliste de deux autres. Taffy twist permet à Jimmy Hamilton de se déchaîner au ténor dans un long chorus très "rock and roll" empreint d’une certaine influence de Paul Gonsalves.

MEETS COLEMAN HAWKINS
(30 cm IMPULSE / A 26)

18 août 1962


Limbo jazz / Mood indigo / Ray Charles's place / Wanderlust / You dirty dog / Self portrait (of the Bean) / The jeep is jumpin' / The ricitic.

Atmosphère à la fois intime et dense en octet. Le tout commence dans une ambiance festive avec Limbo jazz sur un rythme de calypso. Puis sur une magnifique version de Mood indigo, Coleman Hawkins commence à dérouler ses longues arabesques épaisses et feutrées, au son ample et vigoureux. A l'écoute de The jeep is jumpin' et de The ricitic, il fait songer par moment à son fils spirituel, Sonny Rollins (dommage que celui-ci n'ait jamais rencontré Ellington). Les autres intervenants en solo sont Ray Nance, Lawrence Brown, Johnny Hodges et bien sûr le Maître de Cérémonie lui-même : Duke.

MEETS COLEMAN HAWKINS
(30 cm WORLD RECORD CLUB / S 5622) Australie

Même album que le précédent (pressage Australie)


MEETS COLEMAN HAWKINS
(30 cm MELODIA / C60 10263) Russie

Même album que le précédent (pressage Russie)


MONEY JUNGLE
(30 cm BLUE NOTE / BNP 24 113)

17 septembre 1962
Duke Ellington (p), Charles Mingus (b), Max Roach (dm)


Money jungle / Fleurette africaine (African flower) / Very special / Warm valley / Wig wise / Caravan / Solitude.

MONEY JUNGLE
(30 cm SOLID STATE / SS 18 022)

Même album que le précédent

MONEY JUNGLE
(CD BLUE NOTE / 46398 2)

Même album que le précédent
Version CD, comprend des bonus.



Very special / A little max (Parfait) / A little max (Parfait) (alternate take) / Fleurette africaine (African flower) / Rem blues / Wig wise / Switch blade / Caravan / Money jungle / Solitude (alternate take) / Solitude / Warm valley / Backward country boy blues.

AND JOHN COLTRANE
(30 cm IMPULSE / A 30)

26 septembre 1962


In a sentimental mood / Take the Coltrane / Big Nick / Stevie / My little brown book / Angelica / The feeling of jazz.

Deux géants se rencontrent, accompagnés par Aaron Bell ou Jimmy Garrison pour les bassistes, et Sam Woodyard ou Elvin Jones pour les batteurs (structure variable). Ce disque est un moment d'émotion forte. Voici une des plus belles versions d'In a sentimental mood, en tout cas ma préférée (avec celle de Dr. John). John Coltrane aimait jouer les ballades avec spiritualité et profondeur, la composition de Billy Strayhorn, My little brow book, en est un parfait exemple. Mais il nous offre aussi quelques belles envolées, comme avec Angelica ou The feeling of jazz, dans lesquels Ellington sait se faire discret pour laisser s'exprimer le saxophoniste.

RECOLLECTIONS OF THE BIG BAND ERA
(30 cm ATLANTIC / ATL 50 110)

Chicago et New York - 29 novembre 1962 au 4 janvier 1963


Minnie the moocher / For dancers only / It's a lonesome old town when you're not around / Cherokee / The midnight sun will never set / Let's get together / I'm gettin' sentimental over you / Chant of the weed / Ciribiribin / Contrasts / Christopher Columbus / Auld lang syne.

Inclus dans la version CD qui suit.

RECOLLECTIONS OF THE BIG BAND ERA
(Cd ATLANTIC / 90 043)

Chicago et New York - 29 novembre 1962 au 4 janvier 1963


Minnie the moocher / For dancers only / It's a lonesome old town when you're not around / Cherokee / The midnight sun will never set / Let's get together / I'm gettin' sentimental over you / Chant of the weed / Ciribiribin / Contrasts / Christopher Columbus / Auld lang syne.

Bonus CD : Tuxedo junction / Smoke rings / Artistry in rhythm / The waltz you saved for me / Woodchopper's ball / Sentimental journey / When it's sleepy time down South / One O'clock jump / Goodbye / Sleep, sleep, sleep / Rhapsody in blue.

Ici pas de surprise puisque Duke ne compose pas, mais rend hommage aux grands orchestres en reprenant les succès d'un certain nombre d'entre eux. Dans l'ordre des titres ci-dessus à : Cab Calloway, Jimmie Lunceford, Ben Bernie, Charlie Barnet, Quincy Jones, Chick Webb, Tommy Dorsey, Don Redman, Harry James, Jimmy Dorsey, Fletcher Henderson, Guy Lombardo, Erskine Hawkins, Casa Loma Orchestra, Stan Kenton, Wayne King, Woody Herman, Les Brown, Louis Armstrong, Count Basie, Benny Goodman, Fred Waring et Paul Whiteman.
Evidemment les morceaux rentrent dans le moule Ellington de par les arrangements. Dans l'ensemble les solistes sont sages et interviennent brièvement. Signalons quand même la prestation de Lawrence Brown (au trombonne wha-wha) tout au long de Minnie the moocher et la version ellingtonienne de Rhapsody in blue avec un Cootie Williams en pleine forme. C'est du Duke sans en être ! A prendre comme un divertissement, commercial ou pour le plaisir. Pour la relecture de standards de big-bands, voir également l'album ELLINGTON '55.

AFRO BOSSA
(30 cm DISCOVERY / DS 871)

29 novembre et 20 décembre 1962 - 4 et 5 janvier 1963


Afro-bossa / Purple gazelle / Absinthe / Moonbow / Sempre amoré / Silk lace / Tigress / Angu / Volupté / Bonga / Pyramid / Eight veil.

THE SYMPHONIC ELLINGTON
(30 cm REPRISE / RV 6097)

Paris, Hambourg et Milan - janvier et février 1963


Night creature (1er, 2ème et 3ème mouvements) / Non-violent integration / La Scala, she too pretty to be blue / Harlem.

JAZZ VIOLIN SESSION
(CD WOUNDED BIRD RECORDS / WOU 1688)

Studio Barclay, Paris - 22 février 1963


Take the A train / In a sentimental mood / Don't get around much anymore / Day dream / Cotton tail / Pretty little one / Tricky's licks / Blues in C / String along with strings / Limbo jazz / The feeling of jazz.

Ray Nance, Stéphane Grappelli et Svend Asmussen aux violons, accompagnés par une formation réduite de l'orchestre (rythmique + 2 anches et un trombone, pas de trompette - Billy Strayhorn est au piano sur 2 titres). Les instruments à vent n'improvisent pas et interviennent de façon très discrète dans quelques plages. Disque excellent au swing léger, à l'ambiance feutrée et au improvisations décontractées.

THE (ALMOST) COMPLETE VIOLIN SESSION
(CD LA MAISON DU DUKE / MDD 008) France - Edition privée

Studio Barclay, Paris - 22 février 1963
Personnel identique à l'album précédent.


Take the A train (unissued material) / Take the A train (master take) / Tricky's licks (unissued material) / Tricky's lips (master take) / Blues in C (false start and master take) / Limbo jazz (master take) / Pretty little one (master take) / String along with strings (unissued material) / String along with strings (master take) / The feeling of jazz (unissued material) / The feeling of jazz (master take) / In a sentimental mood (unissued material) / In a sentimental mood (master take) / Don't get around much anymore (unissued material) / Don't get aroud much anymore (master take) / Day dream (unissued material) / Day dream (master take) / Day dream (unissued material) / Cotton tail (unissued material) / Cotton tail (master take).

ELLINGTON 65
(30 cm REPRISE / R 6122)

avril 1964 (album sorti en 1965)


Hello Dolly ! / Call me irresponsable / Fly me to the moon / So little time / Danke schoen / More / The second time around / Never on Sunday / I left my heart in San Francsico / Blowin' in the wind / Stranger on the shore.

Interpréter les succès du jour : ce qui aurait pu n'être qu'un banal exercice de style et une opération commerciale donne un album d'une grande classe. D'abord le son est absolument superbe. Ensuite le soutien rythmique de Sam Woodyard et Major Holey est d'une grande souplesse et les arrangements déposent les petites touches orchestrales avec parcimonie, juste ce qu'il faut pour mettre en valeur les intervenants. Disque très sage, il manque juste peut-être un peu de folie, de mordant, chez les solistes.

MARY POPPINS
(30 cm REPRISE / RV 6141)

septembre 1964


A spoonful of sugar / Chim chim cher-ee / Feed the birds / Let's go fly a kite / Stay awake / I love to laugh / Jolly holiday / Sister Suffragette / The perfect Nanny / Step in time / The life is lead / Supercalifragilisticexpialidocius.

La bande son du film revue à la façon Ellington, c'est amusant et cocasse. Entre humour, swing et tendresse, ce disque regorge de petits plaisirs : les arrangements de Chim chim cher-ee ou I love to laugh, les diverses interventions du trombone de Laurence Brown. Harry Carney est soliste dans Stay awake, Jimmy Hamilton dans The perfect Nanny, Paul Gonsalves dans Supercalifragilisticexpialidocius, Sam Woodyard s'amuse avec ses peaux et John Lamb son archet dans Stepin' time.

ELLINGTON '66
(30 cm REPRISE / 6154) Etats-Unis

mai 1964 et janvier 1965


Red roses for a blue lady / Charade / People / All my loving / A beautiful friendship / I want to hold your hand / Days of wine and roses / I can't stop lovin' you / The good life / Satin doll / Moon river / Ellington '66.

THE DUKE - New Ellington Arrangements
(30 cm REPRISE / SBP 1073) Allemagne

avril 1964 et janvier 1965


Red roses for a blue lady / Charade / People / All my loving / A beautiful friendship / I want to hold your hand / Days of wine and roses / I can't stop lovin' you / Hello Dolly ! / Call me irresponsible / Fly me to the moon / The Pekin theme (So little time) / Dankeschön / More (theme from Mondo Cane).

Cet album reprend la première face d'ELLINGTON 65 ainsi que celle d'ELLINGTON'66.

CONCERT IN THE VIRGIN ISLANDS
(30 cm DISCOVERY / DS 841) Etats-Unis

4 mars au 14 avril 1965


Island virgin / Virgin jungle / Fiddle on the diddle / Jungle kitty / Thing's ain't what they used to be / Big fat Alice's blues / Chelsea bridge / The opener / Mysterious chick / Barefoot stomper / Fade up.

Les quatre premières pièces constituent Virgin Islands suite. Le tout démarre sur un rythme de calypso, puis Sam Woddyard, frappant ses peaux à mains nues, nous entraîne dans Virgin jungle. Jimmy Hamilton est la vedette de ces deux premiers morceaux. Le violon de Ray Nance se fait étrange et envoûtant dans Fiddle on the diddle, et la Suite se termine sur les miaulements de trompette de Cat Anderson. Blues suave et nonchalant en compagnie de Johnny Hodges avec Big fat Alice's blues. Du reste se dégagent trois compositions de Billy Strayhorn (Chealsea bridge, Mysterious chick et Barefoot stomper) où les principaux intervenants sont Paul Gonsalves et Cat Anderson.

CONCERT IN THE VIRGIN ISLANDS
(30 cm REPRISE / 6048)

Identique à l'album précédent


Duke ELLINGTON & Ella FITZGERALD : ELLA AT THE DUKE'S PLACE
(Cd VERVE / 529 700 2)

Hollywood - Octobre 1965


Something to live for / A flower is a lovesome thing / Passion flower / I like the sunrise / Azure / Imagine my frustration / Duke 's place / B rown-skin gal (in the calico gown) / What am I here for ? / Cotton tail.

Pour cette seconde rencontre en studio, cet album commence par une ambiance ouatée dégagée par les cuivres et les anches sur laquelle Ella déroule un chapelet de morceaux lents chantés avec sensualité et retenue, avant de passer à la vitesse supérieure, avec le très bluesy Imagine my frustration et le poignant Duke's place, et de finir sur un scat au tempo infernal avec Perdido. Chanteuse princière pour orchestre aristocratique !

ASSAULT ON A QUEEN - MUSIC FROM THE MOTION PICTURE
(CD DRAGON'S DOMAIN RECORDS / DDR 621) Etats-Unis - Tirage 1.000 exemplaires

19 et 20 janiver 1966


Prelude / Mama Bahama / She walks well / Blessings on the night (Blessings on thee, old landlord) / Can he swim ? - The first dive / Rosa's theme / The first dive (Raising the sub) / Skeleton crew / Blessings intro /"Drink up, Lincoln" / Mama Bahama islander / Blessings on the night (the kiss) / Hatch secured / The first dive (fifteen degrees) / The first dive (the tanker) / "Gentlemen the queen" - Explosive situation / The big heist / Final and She walks well.

Bonus : The big heist (album version)

RETROSPECTION - THE PIANO SESSIONS
(CD LONEHILLJAZZ / LHJ10369)

1947 à 1966


1953 (inclus PIANO REFLECTIONS) : Who knows / Retrospection / B sharp blues / Passion flower / Dancers in love / Reflection in D / Melancholia / Prelude to a kiss / In a sentimental mood / Things ain't what they used to be / All too soon / Janet / Kinda dukish / Montevideo / December blue.
1957 : All the things you are (2 versions) / Piano improvisations n° 1 à 4.
1966 (Château de Goutelas en Forez) : New world a-comin'.
1947 (radio) : Variations on Mood indigo.

NEW MOOD INDIGO
(30 cm DOCTOR JAZZ / FW 40359)

juillet 1962 au 29 mars 1966


The new mood indigo / Jump for joy / The feeling of jazz / West indian pancake / Veldt amour / Wings and things / Mack the knife.



Quatre autres titres du Mercer Ellington Septet (5 janvier 1966) figurent à la fin de l'album :

In the alley / Sassy / Uph / Portrait of Pea.

HAPPY REUNION - NEW MOOD INDIGO
(CD DOCTOR JAZZ / FDC 5007)

Ce CD regroupe les albums HAPPY REUNION (sans les doubles prises) et NEW MOOD INDIGO


ISFAHAN
(30 cm BLACK LION / BLM 52 031)

1958 à 1966


Satin doll / Isfahan / Diminuendo and crescendo in blue / Jeep's blues / Pyramid / La plus belle africaine.

THE POPULAR
(30 cm RCA / FXL1 7104)

Los Angeles - 9 au 11 mai 1966


Take the A train / I got it bad and that ain't good / Perdido / Mood indigo / Black and tan fantasy / The twitch / Solitude / Do nothing till you hear from me / The mooche / Sophisitcated lady / Creole love call.

FAR EAST SUITE
(30 cm RCA / 740 512)

19 au 21 décembre 1966


Tourist point of view / Bluebird of Delhi (Mynah) / Isfahan / Depk / Mount Harissa / Blues pepper (Far East of the blues) / Agra / Amad / Ad lib on Nippon.

Bonus CD (alternate takes) : Tourist point of view / Bluebird of Delhi (Mynah) / Isfahan / Amad.

THE JAYWALKER
(CD STORYVILLE / 101 8310) Allemagne

1966 - 1967


The shepherd / Up jump / Rue bleu / Chromatic love affair / Salomé / Blood Count / El viti / Kixx / Eggo / I'm hip too / Amta / Warr / Little purple flower / Untitled blues / Policia / The B. O. of Traffic / Mac / Traffic extension / Star / Cross climax / B. O. man / Tin soldier.

COLLAGES
(30 cm MPS / 21 21704-3)

Studio Toronto - 24 et 25 juillet 1967
Ron Collier Orchestra


Aurora borealis / Nameless hour / Collage n° 3 / Fair wind / Silent night, lonely night / Song and dance.

AND HIS MOTHER CALLED HIM BILL
(30 cm RCA / PL 89166)

28 août au 15 novembre 1967


Snibor / Boo-dah / Blood Count / U.M.M.G. / Charpoy / After all / Smada / The intimacy of the blues / Rain check / Day-dream / Rock skippin' at the Blue Note / All day long / My little brown book / Lotus blossom.

Bonus CD : Acht o'clock rock / Raincheck (alternate) / Smada (alternate) / Midriff / Lotus blossom.

Première version de Lotus blossom : piano solo - deuxième version : trio.

Duke ELLINGTON and Frank SINATRA : FRANCIS A. & EDWARD K.
(CD REPRISE / 27045 2)

12 décembre 1967


Follow me / Sunny / All I need is the girl / Indian summer / I like sunrise / Yellow days / Poor butterfly / Come back to me.

L'orchestre est livré sur un plateau d'argent à la voix de Sinatra. Les orchestrations (arrangements de Billy May) sont classiques, non marquées du sceau Ellington, mais somptueuses (on penserait par moment à du Basie). Un ensemble au service du chanteur, extrêmement efficace et bien enregistré avec quelques trop brèves interventions de solistes. Ce disque ne comporte qu'une seule composition de Duke : I like the sunrise. Une rencontre pas indispensable (Sinatra a été meilleur en d'autres circonstances) mais plaisante.

LATIN AMERICA SUITE
(30 cm FANTASY / 6032)

5 novembre 1968 (1970 pour Tina)


Oclupaca / Chico cuadradino / Eque / Tina / The sleeping lady and the giant who watches over her / Latin american sunshine / Brasilliance.

Les impressions d'Ellington après une tournée en Amérique latine. Ici fort peu d'interventions de solistes (Buster Cooper et Paul Gonsalves dans Chico cuadradino, Johnny Hodges dans Eque, de nouveau Gonsalves pour le final de Brasilliance), mais un travail remarquable de colorations et d'ambiances sur fond de rythmes syncopés (seul un passage de Oclupaca est swingué en ternaire). Tina (diminutif d'Argentina) est une très belle pièce, s'inspirant de tango, exécutée en quartet (deux bassistes). Une suite du Duke qui mériterait à être plus connue.

SERENADE TO SWEDEN
(30 cm BLACK LION / BLM 52 001)

5 novembre 1958 à 1969 (certaines dates improbables)



Take the A train / Taffy twist / Black and tan fantasy / Stompy Jones / Sophisticated lady / C jam blues / Serenade to Sweden / Boo-dah / Medley : I let a song go out of my heart - Don't get around much anymore.

JUNGLE TRIANGLE
(30 cm BLACK LION / BLM 52 021)

Mai 1962 au 4 novembre 1969


Caravan / Jungle triangle / Sentimental lady / Guitar amour / El viti / Passion flower / Agra / What am I here for ? / Flirtibird.